Accouchement

Je réalise une série personnelle sur l'accouchement sous convention actuellement avec le Groupe hospitalier Saint Vincent (clinique Sainte-Anne), et précédemment avec les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (Hautepierre & Centre Médico-chirurgical Obstétrique - CMCO).

Je cherche donc des volontaires pour participer à ce projet. La participation est gratuite et un tirage d'art est offert. Si vous êtes intéressé(e) n'hésitez pas à me le faire savoir via le formulaire de contact !

/// Petit historique

Le projet a démarré officiellement depuis fin janvier 2016 et j'ai déjà eu la chance de couvrir une vingtaine de naissances. Sans compter mes deux garçons.

Ce projet a germé en moi à la suite de l'arrivée de mon premier enfant. Ayant fait spontanément des images de l'accouchement de ma femme, je ne parvenais pas à me détacher de celles-ci, aussi bien en tant que papa que photographe. Pourquoi ? Je les ai donc montré à plusieurs personnes et certains retours ont résonné en moi. Douceur, pudeur, temporisation, implicite, inaccessibilité. J’ai ressenti l’envie de faire d’autres images de ce moment avec d’autres couples pour construire un propos plus abouti.

J'ai commencé par chercher des ouvrages photographiques sur le sujet. J'ai eu du mal mais j'en ai trouvé. Beaucoup dataient des années 70 et 80. Certains sont magnifiques. Mais je n’ai rien trouvé de récent. Aujourd'hui on réalise très peu d'images d'accouchement en France, à l'inverse des États-Unis, du Canada ou de l’Australie par exemple. Pourquoi ? Qu'est-ce qui rend ici et de nos jours ce moment si délicat à voir ou à montrer : Trop personnel ? Trop médical ? Pas « photogénique » ?

/// Note d’intention

Avec cette série je ne cherche pas à réaliser un documentaire médical.

Ce que je veux questionner avant tout c'est la place de l'image au cœur de l'intime. Pourquoi moi, homme, je photographie cela ? Comment ma position d'homme joue sur les images que je réalise ? Qu'elle place prendre dans ce moment si particulier ? Quelle place prennent les autres hommes ? Comment retranscrire ce moment en images publiques ? Comment retrouver par mon cadrage et ma position toute la stupeur, la joie, l'impatience, la pudeur, la peur, le respect, l'incompréhension, la force, la douleur, l'impuissance, l'émotion pure qui se jouent dans ce huit-clos ?

A terme, une exposition sera présentée à l'hôpital de Hautepierre, au CMCO et à la clinique Sainte-Anne.

D'autres expositions et un ouvrage verront aussi certainement le jour.

/// Les images

N'hésitez pas à suivre la page Facebook dédiée à la série si vous souhaitez être informés de l'avancée du projet.

Cliquez sur les images pour découvrir la naissance de :